LA REDEMPTION

LA REDEMPTION

Témoignage de conversion de Maryse

              

               Mon témoignage de conversion

 

De tout mon bas âge, la question de Dieu n'était pas centrale dans ma vie bien que je sache qu'il existât. Et Jésus, je ne le connaissais pas du tout, j'avais seulement entendu parler de lui et l'ignorance de la personne de Jésus transparaissait dans ma vie par le fait que j'étais animée des sentiments qui prédisposaient à la sorcellerie ; c'est-à-dire que je passais pour une fille bien dans la forme alors que dans le fond j'étais très hypocrite. J'étais remplie d'orgueil car intelligente à l'école, égoïste, je n'accordais d'importance qu'a moi seule, je ne me préoccupait de personne ; méchante : je n'acceptais pas de partager ce que j'avais ; un fond vindicatif car je cherchais toujours un moyen pour me venger ; très souvent de mauvaise humeur ; je convoitais beaucoup le bien d'autrui ; jamais je ne pouvais reconnaître que quelque chose est bien ou même jolie ; ma joie se limitait à ce que je pouvais recevoir des autres et quand ce n'était pas le cas, je me mettais dans une colère terrible ;j'aimais beaucoup critiquer et dénigrer, je n'avais pas confiance et je n'aimais non plus personne vu que moi-même je ne m'acceptais pas ; j'étais complexée par mon apparence car je me trouvais très laide.

 

       Je savais que je n'étais pas une bonne personne mais comment faire pour être parfaite, bien. Pour y parvenir donc, je lisais les livres sur les grands héros, je me faisais des idoles dans le cinéma, la musique mais c'était sans résultat je pouvais seulement apporter une touche au physique mais l'intérieur était toujours tel. J'en souffrais énormément.

 

       Les flirts ne m'ont vraiment pas intéressée parce que j'étais en quête d'un amour sincère, vrai et qui durerait pour la vie. J'étais personnellement convaincue qu'un homme ne pourrait me donner cet amour vu que l'expérience des autres le montrait. Je cherchais plutôt quelqu'un qui puisse m'offrir un amour sans pareil, je désirais que quelqu'un m'aime telle que je suis, me le prouve mais pas un homme et à cet effet, j'étais résolue à ne pas me marier.

 

       Voici un peu ce que j'étais dans l'ensemble avant de rencontrer mon sauveur personnel, l'amour véritable de mon existence. Dans ce tableau pathétique, le Seigneur Jésus lui-même, le Dieu d'amour a eu pitié et s'est révélé à moi quand j'étais à l'université d'Abobo-Adjamé tronc commun option médecine en 2004, j'étais dans un trou sans fond, j'étais seule, qui allait m'aider à réussir au concours car j'ai réalisé que je n'étais pas suffisamment intelligente pour réussir toute seule. Mes frères, Jésus est vraiment merveilleux, il est donc passé au travers des sœurs et frères et ceux-ci m'ont témoigné un grand amour, sincère, qui veut aider l'autre (ces derniers sont restés jusqu'à ce jour mes frères dans le Seigneur). Ils m'ont par la suite parlée du chemin de la réussite dans toutes les entreprises, Jésus-Christ de Nazareth. Avec eux j'ai mieux compris le Jean 3.16 « Car Dieu a tant aimé le monde qu'il a donné son fils unique afin que quiconque croit en lui ne périsse point mais aie la vie éternelle » et Esaïe 53.3-5 « Méprisé et abandonné de Maryse, homme de douleur et habitué à la souffrance, semblable à celui dont on détourne le visage, Maryse l'a dédaigné, je n'ai fait de lui aucun cas. Cependant, ce sont mes souffrances qu'il a portées c'est de mes douleurs qu'il s'est chargé et je l'ai considéré comme puni, frappé de Dieu et humilié. Mais il était blessé pour mes péchés, brisé pour mes iniquités ; le châtiment qui me donne la paix est tombé sur lui et c'est par ses meurtrissures que je suis guérie. » L'Esprit de Dieu qui était présent lors d'une cellule de prière ce jour-là m'a emmenée à peser ce que valait l'acte de Jésus pour moi et quand je l'ai découvert, j'ai éclaté en sanglot, j'ai pleuré de toute mon âme de savoir où l'amour de Jésus pour moi et toi l'a conduit et ce que j'ai fait en reconnaissance de cet amour, rien, je vous dis rien.      

 

      

      Depuis lors, j'ai tout laissé et j'ai réellement accepté Christ comme Seigneur et Sauveur et c'est lui maintenant qui va faire une transformation radicale dans mon cœur et dans ma vie. Moi qui était autrefois complexée pour mon apparence, le Seigneur me dit que je suis une créature merveilleuse et même faite à l'image du Dieu vivant, et donc je suis belle méchante que j'étais. Jésus a mis dans mon cœur un grand amour pour mes frères et sœurs et même pour ceux qui ne partagent pas ma foi encore, je suis très sincère dans mes sentiments et très gaie. j'ai découvert qu'il y a plus de joie à donner qu'à recevoir comme le dit la bible et ça fait du bien d'être utile aux autres. Jésus a changé ma mentalité par le renouvellement de l'Esprit, moi qui ne voulais pas me marier, je prie Dieu le père afin qu'il me marie à l'un de ses fils qu'il connaît mieux et je sais que le Seigneur est fidèle, il accomplira ce que mon cœur désire.

 

    Christ m'a revêtue des sentiments d'intercesseur que sont l'amour, la compassion et le fardeau des âmes, quand j'apprends qu'une personne traverse des difficultés, je ne me mets pas à médire, au contraire je me tiens à la brèche devant le Seigneur pour lui, j'implore Dieu afin qu'il le relève et Dieu m'exauce au nom de Jésus.

Ce qui est glorieux c'est que Jésus m'a faite passer de la prédisposition à la sorcellerie à l'intercession, Jésus, je t'aime. Voyez-vous, le mal qu'on puisse me faire, c'est comme si on ajoutait une goutte d'eau dans l'océan, je ne soupçonne plus le mal, je pardonne et j'oublie très vite. Je suis remplie du fruit de l'Esprit, l'amour et j'ai a transmettre cet amour là autour de moi voici ce qui est ma préoccupation je suis donc devenue impuissante à faire le mal et je prie afin que Dieu accomplisse encore cette bonne œuvre en moi.

 

      Alors bien aimé, toi qui me lis, je veux te dire que Jésus t'aime, l'amour que tu recherches auprès des hommes ou des femmes n'est que illusoire, le véritable amour, celui qui peut combler ta vie de joie, de paix certaine, de bonheur éternelle est en Jésus seul. C'est en lui seul que tu peux le trouver. Je t'invite donc à lui ouvrir les portes de ton cœur afin qu'il puisse y déposer ce trésor qui est l'amour, si tu es incapable d'aimer sincèrement une personne, tu verras je te l'atteste, avec le Seigneur tu y arriveras, tu feras de véritables exploits, tu aimeras le prince de paix car il est digne de confiance.

 

                                         QUE DIEU VOUS BENISSE !

                                                           BOSSION MARYSE   

Vous pouvez appeler Maryse au : 00225 05 34 26 59  

   EV. John-Marius KOUAME : 00225 07 40 25 88              



10/07/2007
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Religion & Croyances pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 45 autres membres