LA REDEMPTION

LA REDEMPTION

DIEU EST AMOUR

 
En Partenariat avec le Top Chrétien Francophone

Dieu guérit miraculeusement même ceux qui se rebellent

contre Lui
 

  

Thèmes : Rebellion l Violence l Vision l Amputation

l Rencontre l Miracle l Guérison

Je suis né dans ce qu'on appelle habituellement une

famille dite « normale », catholique non

pratiquante, où les garçons ne devaient pas

pleurer. Mon père avait été élevé à la dure. Il a

donc élevé ses fils à la dure. La violence était

quotidienne à la maison et dans la rue. Cela m'a

conduit à être moi-même violent. Mon père est

mort en 1978 et c'est alors que j'ai levé le poing

vers Dieu : « Comment pouvait-il laisser faire ça ? »


En rebellion contre Dieu
J'entrai alors dans une période de rébellion envers lui.

Tout ce que je pouvais faire contre lui, je le faisais. Cela m'a d'ailleurs

conduit plusieurs fois en prison. J'y ai passé cinq années. Entre deux, il y a

eu l'armée au 6ème RPIMA (Parachutiste). La violence grandissait en moi et

je commençais à faire du spiritisme. Je n'étais pas fier de ma vie.

Le choc
Le 23 juillet 1986 est un jour que je n'oublierai pas. Je partais travailler de

bon matin et un merveilleux soleil illuminait le ciel. La journée s'annonçait belle.
Cependant, un camion me percuta et je passai sous les roues. J'eus plusieurs

fractures aux jambes, aux mains, au thorax. La colonne vertébrale fut

déplacée, et le pied gauche broyé. On dut m'amputer sur place.

La vision des deux portes
Lors du choc, je vis deux portes. Une avec des couleurs orangées et des cris

comme si on mutilait des gens. Je me dis : « Non, je ne veux pas aller là ! »

Je vis l'autre porte d'une couleur très blanche. Une voix me disait :

« Tu connais le chemin. A toi de le trouver. »

J'aimerai expliquer cette phrase : Lors du décès de mon père qui était

d'origine espagnole, c'était l'aîné et le cadet des garçons qui devaient faire

le lit des parents. Mon frère Jean-Daniel et moi sommes donc montés nous

acquitter de cette tâche et là, en tirant sur le drap, un papier est tombé.

Je l'ai pris et lu : « O Dieu ! Ecoute mes cris, soit attentif à ma prière !

Du bout de la terre, je crie à toi, le cœur abattu ; conduis-moi sur le rocher

que je ne puis atteindre ! Car tu es pour moi un refuge, une tour forte,

en face de l'ennemi. Je voudrais séjourner éternellement dans ta tente,

me réfugier à l'abri de tes ailes. » Psaumes 61. 1 à 5.
Voilà l'explication du « Tu connais le chemin. »

Coma, amputations, gangrène

Je suis resté 117 jours dans le coma. Quand je me suis réveillé, je me suis

vite rendu compte que mon corps tout entier ne répondait plus. Le médecin

a dit à ma mère que je serais un légume toute ma vie. On ma laissé le choix

d'être opéré à Paris ou à Calais. J'ai choisi Calais. Le médecin m'a alors

ré-amputé pour la dixième fois car la gangrène gagnait. Il s'est ensuite

occupé de ma colonne vertébrale. J'ai pu remarcher ; ce qui est miraculeux !

Cependant, les nuits étaient longues. Je ne dormais pratiquement pas.

Des douleurs qui disparaissent...
Je n'ai jamais rien dit à personne de ce que j'avais vu lors de l'accident,

de peur qu'on me prenne pour un fou.
Plus tard, j'ai rencontré Cathy à Guînes, près Calais. (Elle deviendra ma

femme en avril 1990.) Souvent j'allais la voir et quand je passais devant

un bâtiment où était écrit : « Dieu est Amour » mes douleurs disparaissaient

subitement. J'ai demandé à Cathy ce qu'était ce bâtiment. Elle me répondit

que ça devait être les Témoins de Jéhovah. Je pensai : « Non ! Pas ça ! »

La rencontre avec un chrétien
Vint le jour où, pour rentrer sur Calais, je fis du stop. Une voiture s'arrêta

et me prit. Sur la route, le conducteur et moi échangeâmes des banalités

puis au bout d'un moment celui-ci me parla de ce que j'avais vu dans mon

accident… Je me demandai comment il pouvait avoir connaissance de ça ?

Personne n'était au courant ! Il m'annonça également qu'il connaissait

quelqu'un qui pouvait faire disparaître mes douleurs. Je lui répondis que si la

médecine n'avait rien pu faire, personne ne pouvait me guérir. Il me dit que

Jésus-Christ, lui, pouvait le faire ! Ma réponse fut spontanée :

« Ne me parlez pas de lui ! »

Quelque temps après, afin de mettre fin aux étranges phénomènes qui se

produisaient dans la maison, Margaret, ma sœur, appela un curé qui repartit

aussi vite, ce qui me fit bien rire. Un autre homme fut appelé. A ma surprise,

c'était celui qui m'avait parlé de ce Jésus. Il a parlé à ma mère et à Margaret

et avant de quitter la maison, il m'a dit : « Tu seras le premier à te tourner

vers Jésus-Christ. » Il avait raison.
Un jour, je suis entré dans cette fameuse salle où était écrit cette fameuse

phrase : « Dieu est Amour. » En fait, il s'agissait d'une église évangélique.

Sur une autre porte était écrit : « Jésus est là ! »

Le miracle
Il était impossible pour moi d'ouvrir cette porte, mais après la venu de cet

homme j'ai pu l'ouvrir enfin et un miracle s'est accompli. Mon corps tout

cassé s'est reformé. Ce soir-là, je me suis mis à prier. J'ai demandé pourquoi

je souffrais. Il était 23 heures quand je me suis endormi. Le lendemain,

je me réveillai à 11 h. Ma mère me demanda pourquoi je descendais si tard.

C'était la première fois que je dormais si bien.


Cela fait aujourd'hui 20 ans que j'ai rencontré Jésus-Christ et je peux dire

que je ne regrette qu'une seule chose, c'est de ne pas l'avoir connu avant.

Mais comme le dit la Parole de Dieu : « Je te connaissais avant la création

du monde. » Dieu sait par où nous allons passer, ce que nous allons faire et

ne pas faire, mais il faut savoir qu'il a toujours le regard sur nous et qu'il

pense à nous.
Dieu nous aime d'un amour éternel et ça je l'ai vraiment vécu. Je le vois

encore aujourd'hui comme au jour de ma conversion. Il est merveilleux !

Voilà une partie de ma p'tite vie terrestre !…

Témoignage de Hervé-Marc Couillez



11/06/2006
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Religion & Croyances pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 45 autres membres